Projets Soutenus

  • Capture d’écran 2014-05-07 à 16.45.18

Cinq jeunes professionnels au Festival du Film en relief en Belgique

 Les Offices jeunesse internationaux du Québec - appuie la participation de cinq jeunes Québécois oeuvrant dans le domaine des arts médiatiques et numériques à une mission professionnelle en Wallonie-Bruxelle qui se déroulera du 2 au 10 décembre 2010.

imagesAu cours de leur séjour en Belgique, les cinq participants rencontreront différents acteurs et entreprises du milieu des arts médiatiques et numériques. Une visite au centre des cultures et technologies digitales iMAL (Interactive Media Art Laboratory) ainsi qu’un entretien avec l’équipe responsable du projet d’envergure Mons, Capitale européenne de la Culture en 2015, sont notamment prévus lors de leur passage à Mons.

Cette mission professionnelle, organisée en collaboration avec la Banque Nationale Groupe financier, permettra aux membres de cette délégation québécoise d’acquérir de nouvelles connaissances en matière de production, de création, de gestion d’événements et de diffusion.

Mentionnons également que le groupe assistera au 3D Stereo MEDIA, un important festival de la technologie 3D Stéréo, qui se tiendra les 8, 9 et 10 décembre prochains à Liège. Cet événement proposera plusieurs conférences, un festival de films 3D ainsi que des expositions et des démonstrations technologiques. Les cinq jeunes Québécois auront donc la chance de discuter personnellement des professionnels et de découvrir les nouveaux outils de la révolution 3D.

À propos de LOJIQ
LOJIQ accompagne et soutient annuellement plus de 4 300 jeunes Québécois âgés entre 18 et 35 ans qui, engagés dans une démarche de développement personnel et professionnel, recherchent une expérience de mobilité internationale enrichissante et formatrice. LOJIQ regroupe l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ), l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ) et l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ).

  • pers1

Une délégation de professionnels au Forum des Éco-quartiers à Strasbourg

L’OFQJ a recruté une dizaine de professionnels, étudiants et acteurs impliqués dans le développement durable d’éco-quartiers, pour participer au Forum des Éco-quartiers qui s'est tenu en novembre à Strasbourg.

eco-quartierAvec le Forum des Éco-quartiers, le territoire de la Communauté urbaine de Strasbourg devient pour un moment le lieu d’une grande manifestation dédiée à faire vivre le débat sur la construction d’une ville plus durable. Le Forum est marqué par deux principaux temps forts : les Journées européennes des éco-quartiers, du 17 au 19 novembre, et les Rencontres nationales de l’habitat participatif, du 19 au 21 novembre. Le programme de séjour de la délégation OFQJ sera complété par des visites sur le terrain à Strasbourg et à Fribourg en Allemagne (le quartier Rieselfeld et le quartier Vauban).

Du 17 au 19 novembre 2010 : Journées européennes des éco-quartiers

Au cœur de la manifestation générale, les journées institutionnelles réuniront des acteurs français et européens de la construction de la ville autour des thèmes suivants :
• L’autopromotion et les coopératives d’habitants
• La concertation dans l’élaboration des projets d’aménagement
• Participation des jeunes à la ville durable
• Nature et biodiversité et jardins partagés
• L’éco-mobilité dans l’éco-quartier et dans la ville
• Eco-quartiers : l’illusion récurrente de la construction de la ville idéale ?

Du 19 au 21 novembre 2010 : Rencontres nationales de l’habitat participatif

Sous les thèmes de l’autopromotion, des coopératives d’habitants et de l’habitat groupé, les rencontres rassembleront des mouvements associatifs porteurs d’initiatives dans le domaine de l’habitat participatif. Ces associations, majoritairement régionales, se regroupent annuellement dans un rassemblement national.

Les rencontres de l’habitat participatif aborderont les problématiques liées aux différentes formes d’habitat groupé existantes en France, celles à inventer et à développer. L’objectif est de favoriser un temps de rencontre, d’échanges, de retours d’expériences et de mise en place de coopérations, le tout dans une ambiance animée et constructive !

Ce projet bénéficie d’une bourse Rio Tinto/Alcan de la Fondation LOJIQ.

• Journées européennes des éco-quartiers 
• Rencontres nationales de l’habitat participatif

  • Capture d’écran 2014-05-07 à 16.51.58

Neuf Rangers juniors en expédition dans les Andes avec Bernard Voyer

LOJIQ – Les Offices jeunesse internationaux du Québec, les Forces canadiennes et le Secrétariat aux Affaires autochtones du Québec appuient la participation de neuf Rangers juniors provenant des communautés du Nord du Québec à un projet de perfectionnement et de sensibilisation à l’environnement dans les Andes péruviennes, du 16 au 28 mai 2011, en compagnie du célèbre explorateur Bernard Voyer. 

« Mon objectif était de rejoindre des jeunes du Nord qui n’ont pas nécessairement la chance de voyager beaucoup et de les encourager à embarquer dans des projets », affirme l’initiateur de cette expédition, Bernard Voyer. « On veut les ouvrir à un autre monde et qu’ils deviennent, en quelque sorte, les ambassadeurs de leur peuple », ajoute-t-il. D’ailleurs, ces jeunes du Nunavik, de la Baie James et de la Basse-Côte-Nord seront reçus à leur arrivée à l’ambassade canadienne au Pérou.

En plus de prendre part à cette expédition qui les emmènera dans le parc national de Huascaran en Cordillère Blanche, les Rangers juniors rencontreront plusieurs communautés péruviennes et participeront à des travaux communautaires dans certains villages. Un échange de Nassaks, les chapeaux traditionnels des Inuits, est également prévu avec de jeunes péruviens.

Mentionnons que ce sera la première fois que des Rangers juniors canadiens participeront à une expédition à l’étranger. « Nous voulons faire de ce projet un succès afin d’être en mesure de répéter l’expérience et permettre à d’autres jeunes Rangers de découvrir le monde », explique M. Voyer. 

L’équipe d'expédition sera composée d'un guide de chez Aventure Quechua, Roberto Alvarado, du groupe de Rangers juniors, de l’explorateur Bernard Voyer, de deux Rangers canadiens ainsi que de deux membres des Forces canadiennes. De plus, le groupe sera suivi par un cinéaste, Sébastien Rist, qui réalisera un documentaire sur l'aventure de ces jeunes Rangers.

À propos de LOJIQ
LOJIQ accompagne et soutient annuellement plus de 4 700 jeunes Québécois âgés entre 18 et 35 ans qui, engagés dans une démarche de développement personnel et professionnel, recherchent une expérience de mobilité internationale enrichissante et formatrice. LOJIQ regroupe l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ), l’Office Québec-Amériques pour la jeunesse (OQAJ), l’Office Québec Wallonie Bruxelles pour la jeunesse (OQWBJ) et l’Office Québec-Monde pour la jeunesse (OQMJ).

Tournée médiatique de Bernard Voyer aujourd’hui le 11 mai
L’explorateur Bernard Voyer est disponible aujourd’hui le 11 mai pour venir vous parler de sa prochaine expédition avec les neuf Rangers juniors. 
Pour rencontrer Bernard Voyer dans vos studios ou pour réaliser une entrevue téléphonique, veuillez contacter M. Guillaume Bérubé au 514 214-9505 ou à l’adresse courriel suivante :gberube(at)lojiq.org

Rencontre avec toute l’équipe d’expédition le vendredi 13 mai
Vous êtes également invités à venir rencontrer et échanger avec les neuf Rangers juniors de même que les autres membres du groupe qui participeront à l’expédition dans les Andes au Pérou du 16 au 28 mai 2011. L’initiateur du projet Bernard Voyer ainsi que le Lieutenant-Colonel Marcel Chevarie, porte-parole des Forces canadiennes, seront également présents pour l’occasion.

Quand : Vendredi, 13 mai 2011
Heure : 10 h
Lieu :  LOJIQ, 934, rue Sainte-Catherine Est, Montréal

Bande annonce - Vue d'en Haut

  • 20131205_Salon-Pollutec-ministre-Blanchet23

23 québécois aux Salons internationaux Pollutec et Energaïa en France

LOJIQ appuiera la participation de 14 jeunes entrepreneurs et neuf mentorés québécois à deux importants salons internationaux sur l'environnement, Pollutec et Energaïa, qui se dérouleront respectivement du 30 novembre au 3 décembre à Lyon et du 8 au 11 décembre à Montpellier en France.

energaia1Organisées en collaboration avec la CORPEX Bas Saint-Laurent et le club d'affaires Export Environnement, ces deux missions commerciales donneront aux 14 jeunes entrepreneurs l'accès à un kiosque, consacré à la relève québécoise, aménagé sur les sites d'exposition de chaque événement. Ces participants pourront ainsi rencontrer des représentants d'entreprises québécoises et étrangères, faire la promotion de leur entreprise et même engager des discussions d'affaires. Ils auront également l'occasion d'assister à des conférences et de participer à des rendez-vous d'affaires.

Mentionnons également que neuf mentorés auront la chance de prendre part à une importante mission commerciale aux côtés d'entrepreneurs québécois chevronnés, ce qui leur permettra d'acquérir de l'expérience et de développer des habiletés dans leurs champs de compétences.

Salon-PollutecPollutec, le Salon International des équipements, des technologies et des services de l'environnement, réunira près de 2 400 exposants et 75 000 visiteurs professionnels. Plusieurs secteurs d'exposition liés à l'environnement seront représentés notamment les énergies renouvelables, le développement durable, le transport et le traitement des eaux. De plus, Pollutec proposera un programme de conférences riche et varié qui présentera les meilleures innovations dans les secteurs représentés.

Quant au Salon International sur les énergies renouvelables, Energaïa, celui-ci accueillera près de 450 exposants qui présenteront leurs dernières innovations technologiques qualifiées de solutions énergétiques durables. Différents types d'énergies renouvelables - solaire thermique, photovoltaïque, éolienne, géothermique - de même que le secteur de l'éco-construction y seront représentés.

Ce projet a bénéficié d'une bourse de la Fondation LOJIQ / LOJIQ – FONDATION J. ARMAND BOMBARDIER.

  • 1059616_5_556d_des-chercheurs-travaillent-a-l-inventaire-de_2dbde74bef7f595d51296d2fa69dd8cf

Sept québécois aux journées BiodiverS’ÉTÉ de SupAgro en France

Biodiversete2010Une délégation de sept jeunes québécois sensibilisés à la diversité biologique participera aux journées BiodiverS’ÉTÉ de SupAgro les 7, 8 et 9 juillet, à Florac, en France. Au coeur du Parc National des Cévennes, désigné réserve de biosphère par l’UNESCO, les journées BiodiverS'ÉTÉ seront l'occasion pour eux de rencontrer des acteurs de la conservation, chercheurs, gestionnaires d'espaces, formateurs, décisionnaires de politiques publiques ainsi que différents publics concernés par l'usage d'indicateurs de biodiversité. Ces rencontres seront aussi l’occasion d’entendre des témoignages de terrain comme des présentations scientifiques. Les journées s’appuieront sur des témoignages d'actions innovantes de conservation menées par des acteurs en collaboration avec les scientifiques.

La jeune délégation est composée de deux biologistes, d’une agente en environnement, d’une étudiante à la maîtrise en environnement, d’une géographe et d’un chercheur en environnement.

L'objectif des journées BiodiverS'ÉTÉ est de permettre aux participants de prendre part à la réflexion pour la construction d'indicateurs pertinents pour la gestion quotidienne de la biodiversité. 

Les membres de ce projet ont bénéficié de l’appui de l’OFQJ et d’une bourse LOJIQ – Rio Tinto Alcan remise par la Fondation LOJIQ.

  • salon

19 québécois en mission sur le développement durable en France et en Allemagne

urlDu 10 au 18 mars 2010, une délégation de jeunes professionnels et entrepreneurs a participé à une mission exploratoire en France et en Allemagne. Ils étaient dix-neuf québécois, huit français et cinq francophones en provenance du Luxembourg, de Moldavie, de Croatie, d’Ukraine et de la Suisse.

Originaires d’univers variés, ces éco-entrepreneurs et professionnels impliqués dans le développement durable et intéressés par les questions entourant les concepts d’éco-habitats et d’éco-quartiers ont pris connaissance des expériences réalisées en Allemagne et en France pour améliorer la qualité de vie des citoyens par l’utilisation d’écotechnologies et de stratégies vertes minimisant les impacts sur l’environnement. Des visites d’éco-quartiers et des rencontres avec des éco-entrepreneurs et des professionnels du développement durable étaient programmées pour qu’ils puissent découvrir les différentes mesures, actions et stratégies prises pour favoriser le développement de villes et quartiers durables.

Notamment à Paris, la délégation a participé à la présentation du projet d’éco quartier Clichy Batignolles, qui consiste en un quartier durable de 50 hectares respectant un équilibre dans les fonctions et les usages du territoire et qui sera organisé autour d'un parc de 10 hectares. Les participants ont aussi été invités à participer à ÉCOBAT, salon de l’éco-construction et de la construction basse énergie qui se tient à Paris. Une rencontre avec le dirigeant de la firme POUGET Consultants, spécialisée dans la maîtrise de l’énergie des bâtiments, et la visite de l’éco quartier de la ZAC Pajol étaient aussi au programme.

Une partie du séjour s'est réalisé à Fribourg-en-Brisgau, capitale de l’environnement en Allemagne. Les participants y ont visité une station de vélo mobile et des immeubles équipés de modules photovoltaïques en façade La suite des activités programmées a permis aussi aux membres de la délégation de découvrir le quartier Rieselfeld et celui du Vauban, qui a mis en place une politique avant-gardiste qui privilégie des modes de transport doux, les énergies renouvelables et un habitat sain tout en favorisant une participation citoyenne et une mixité sociale. Ils ont visité notamment la maison tournante Heliotrop, laquelle tourne avec le soleil, un navire solaire habitant supermarchés, boulangerie, et bureaux, des maisons à faible consommation d’énergie et l’un des hôtels les plus économiques au monde.  De retour en France à Strasbourg, la délégation a assisté à une présentation de la politique régionale en matière de développement durable et sur un projet de logement collectif écologique.  Enfin le séjour s'est terminé par la visite d’Illkirch-Graffenstaden, ville de la Communauté urbaine de Strasbourg axée sur le développement durable.

Le projet a été soutenu financièrement par le Secrétariat à la jeunesse, dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014. Il bénéficiait également de bourses Bombardier et Rio Tinto-Alcan de la Fondation LOJIQ ainsi que du ministère des Affaires étrangères et européennes de la République française.

• Secrétariat à la jeunesse (Québec)
• Ministère des Affaires étrangères et européennes (France)
• Salon Écobat
• Projet Clichy-Batignolles
• La ZAC Pajol
• POUGET Consultants
• Les quartiers Rieselfeld et Vauban à Fribourg-en-Brisgau
• Alsace Énergivie

  • Capture d’écran 2014-05-07 à 16.15.23

18 entreprises québécoises à Futurallia 2010

RTEmagicC_Futurallia1.jpgL’OFQJ a apporté son soutien à 18 entreprises québécoises de même qu'à cinq représentants du Réseau des commissariats à l'exportation du Québec (RECOMEX) qui ont participé au Forum international de développement des entreprises, Futurallia, qui s'est tenu au Futuroscope de Poitiers, les 28, 29 et 30 avril derniers. 

L’OFQJ s'est associé au RECOMEX afin de recruter des entreprises québécoises intéressées à participer à ce Forum international. Les pratiques d'affaires étant différentes en France et au Québec, voilà une occasion de mieux connaître ce marché. Futurallia est un événement international incontournable pour tout entrepreneur ou professionnel en développement économique à la recherche de partenariats et d'alliances commerciales, financières, stratégiques ou technologiques. Plus de 1 000 entreprises en provenance de 40 pays étaient présentes pour explorer de nouveaux marchés.

Pendant deux jours, ce Forum International de Développement des Entreprises a permis aux dirigeants et décideurs d’entreprises d’obtenir jusqu’à 15 rendez-vous individuels, personnalisés et préprogrammés de 30 minutes avec les interlocuteurs de leur choix.

Le projet était soutenu financièrement par le Secrétariat à la jeunesse, dans le cadre de la Stratégie d’action jeunesse 2009-2014. Il bénéficiait également de bourses Bombardier de la Fondation LOJIQ.

• Secrétariat à la jeunesse (Québec)
• Le Réseau des commissariats à l'exportation du Québec (RECOMEX)
• Futurallia 2010

  • ferme-agrotouristique-herbamiel-342943200

Une apicultrice de la Côte-Nord à Apimondia en France

Marie-Pierre Fortier, jeune entrepreneure de la Côte-Nord, élève une soixantaine de colonies d’abeilles. Profession : apicultrice. Récemment, elle s’est rendue à Apimondia 2009, à Montpellier, en France. Lumière sur une passionnée des ouvrières de la ruche.

ApimonQuoi?

Apimondia, c’est un congrès apicole de réputation mondiale qui a lieu à tous les deux ans dans un pays différent. S’y tiennent des conférences et tables rondes sous les thèmes de la pathologie de l’abeille, des technologies et de la réglementation, de la pollinisation et de la flore mellifère, de l’économie et du développement rural, de la biologie de l’abeille et de l’apithérapie. Ce qui intéresse particulièrement Marie-Pierre : la pathologie de l’abeille et l’apithérapie : l’utilisation des produits de la ruche à des fins médicinales.

Marie-Pierre participe régulièrement à des événements à l’extérieur de la Côte-Nord : marché de Noël à Québec, expositions à Montréal, présences en régions, etc. Au-delà du Québec, elle avait envie d’augmenter ses connaissances et d’agrandir son réseau à Apimondia. Un bassin de 10 000 congressistes en provenance de 86 pays, 500 scientifiques, 260 conférenciers et 200 exposants s’y donnent rendez-vous depuis 41 ans. « J’ai rencontré beaucoup de gens pour échanger sur des méthodes de travail, des produits de la ruche transformés, des petits trucs d’élevage et de contrôle des maladies par exemple. J’ai aussi pu acheter plusieurs livres et des outils et équipements qui sont difficiles ou impossibles à trouver au Québec ».

Côté retombées

Des idées de nouveaux produits ont émergé à la suite d’Apimondia. La vente de produits au Canada est également un projet sur la table pour Marie-Pierre qui souhaite d’abord poursuivre le développement d’Herbamiel au Québec et la démystification des bienfaits des produits de la ruche sur les humains.

À Sacré-Cœur, l’entreprise Herbamiel offre des soins au miel et des conseils santé d’apithérapie. Les savons biodégradables et de fabrication artisanale y sont entre autres faits à base d'huile d'olive, de palme, de noix de coco et de cire d'abeille. Les baumes à lèvres à la propolis, une résine récoltée par les abeilles sur les bourgeons et écorces, y sont offerts pour leurs propriétés antibactériennes, antivirales, et cicatrisantes. Miel, gelée royale, pollen, et propolis sont aussi bons vendeurs pour leurs vertus sur la santé.

---
Marie-Pierre Fortier a bénéficié du soutien de l’OFQJ et d’une bourse LOJIQ – Transat.
• www.herbamiel.ca

Photo : Marie-Pierre Fortier, apicultrice au congrès apicole Apimondia, à Montpellier

  • Chouape-biere-19

La Chouape brasse de la bière et des affaires !

Les propriétaires de La Chouape, microbrasserie ayant pignon sur rue à St-Félicien, au Saguenay Lac-St-Jean, ont effectué un séjour de perfectionnement et de développement de marché en Belgique francophone. Louis Hébert et Marie-Ève Séguin ont réalisé cette mission à l’aide d’une Bourse LOJIQ - Concours québécois en entrepreneuriat. Ils ont également bénéficié d’une bourse Saputo remise par la Fondation LOJIQ.

Au royaume de la bière…

Pour Louis et Marie-Ève, choisir la Belgique comme terreau d’accueil allait de soi : « La Belgique est sans contredit le royaume de la bière et spécialement celui de la refermentation naturelle des bières. Comme nous utilisons ce procédé, il va de soi que pour nous c’est important », mentionnait Marie-Ève avant le grand départ.

Bien plus que du houblon !

Du 10 au 16 janvier 2010, Marie-Ève et Louis ont rencontré plusieurs microbrasseurs possédant de petites entreprises, de véritables spécialistes en conditionnement naturelle de la bière, dont les équipements sont à la fine pointe de la technologie. Ce fut le cas avec La Brasserie Artisanale de Rulles, pour qui passion et qualité s’ajoutent aux arômes de la bière. Marie-Ève et Louis ont principalement échangé sur le conditionnement de la bière de façon naturelle. Ils ont pu aussi en apprendre davantage sur certains procédés de mise en bouteille à plus grande échelle ainsi que prendre connaissance des chaînes d’embouteillage utilisées par les brasseurs belges rencontrés et de leurs équipements de conditionnement.

Suite à cette expérience, La Chouape souhaite continuer à développer son expertise ainsi que son réseau de contacts, tant national qu’international…

La Chouape c’est…

La Chouape est un concept unique au Canada de production de malts et de bières de spécialités brassées selon des méthodes traditionnelles et avec des ingrédients biologiques de première qualité. Malterie-brasserie artisanale en symbiose avec la ferme biologique, l’entreprise cultive ses propres ingrédients, un concept innovant dans la veine des vignobles, cidreries et fromageries fermières du Québec.

Vous désirez en savoir plus ?
www.lachouape.com