Ambassadeur de la fondation

bvoyer
Quoi de plus beau qu’un jeune qui rêve d’explorer le monde? Il est au pied de son sommet, prêt à relever son défi, mais surtout, il s’engage dans son projet. Il aura, tout comme l’alpiniste des vents de face, quelques crevasses sur son itinéraire, des pentes très raides, mais jamais il ne perdra de vue son sommet, son projet.

Dans les années 70 et 80, j’ai participé à deux projets en France avec l’Office franco-québécois pour la jeunesse (OFQJ). La première fois, c’était pour apprendre les rudiments du kayak d’eau vive, un sport récréatif dans lequel la réputation des Français n’est plus à faire. La deuxième fois, c’était pour observer le fonctionnement du grand réseau de centres-écoles de ski de fond, une formule typiquement française qui propose l’apprentissage par le jumelage d’aspects touristiques et sportifs.

De ces aventures avec l’OFQJ m’est venue l’envie d’explorer. Un pôle Nord, un pôle Sud, l’Everest et les plus hauts sommets de la planète plus tard : j’ai relevé mes propres défis ! Aujourd’hui, je continue de cultiver le goût de l’aventure.

Alors que la Fondation des Offices jeunesse internationaux du Québec cherchait à s’allier d’un ambassadeur non étranger à l’expérience internationale, je partageais sans le réaliser vraiment un lien extraordinaire avec les participants de LOJIQ : celui d’avoir vécu des expériences à l’étranger qui ont changé ma vie. Mes valeurs, il n’y a aucun doute, rejoignent celles de la Fondation dont les actions sont motivées par l’ouverture sur le monde et la mobilité internationale.

Ensemble, outillons nos jeunes, soyons près d’eux au camp de base de leur vie, croyons en eux, aidons-les et nous serons avec eux pour célébrer leur réussite !

sign_bernardv
Bernard Voyer
Ambassadeur de la Fondation LOJIQ
Explorateur, alpiniste et conférencier
Officier de l’Ordre du Canada (O.C.) et Chevalier de l'Ordre national du Québec (C.Q.)