Mot du fondateur

apilon
Les outils de mobilité internationale jeunesse dont s'est doté le Québec depuis 1968 ont permis à des milliers de jeunes adultes québécois de vivre une expérience internationale qui, à coup sûr, a enrichi leur parcours personnel et professionnel sans compter les bénéfices pour le Québec tout entier.

En 2007, la création de la Fondation sʼinscrivait au plan de développement et de regroupement des trois Offices qui offrent aux jeunes adultes québécois un guichet unique pour la mobilité internationale afin de soutenir un plus grand nombre de jeunes adultes québécois dans leur démarche de développement à lʼinternational.

Aujourdʼhui, Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ), qui regroupe maintenant quatre Offices, peuvent toujours compter sur leur propre fondation, la Fondation LOJIQ, pour soutenir les jeunes ambassadeurs de demain et ainsi poursuivre leur mission qui est de favoriser le développement des jeunes adultes d'ici par la réalisation d'une démarche à l'international. Une démarche dont les effets se font sentir dans toutes les sphères de la vie : éducation, emploi, intégration sociale, affirmation identitaire, vie culturelle, etc.

Il nous appartient de rendre compte à la jeunesse de notre pleine capacité à l'outiller, à la doter des moyens de s'adapter aux changements actuels et futurs tout en répondant à ses aspirations. Il est impératif que notre support permette à ceux et celles qui demain prendront le relais, d'exercer, aujourd'hui, une véritable influence sur notre développement collectif.

La société québécoise est particulièrement ouverte sur le monde. Nous sommes heureux de fournir à la relève des outils supplémentaires pour bâtir une société meilleure et contribuer au rayonnement du Québec sur la scène internationale. Merci à tous ceux et celles qui, par leur soutien à la Fondation LOJIQ, nous permettent dʼenrichir le bagage de nos jeunes québécois.

Capture d’écran 2014-09-04 à 13.37.23
Alfred Pilon

Dirigeant de LOJIQ de 2004 à 2016