Le jeune collectif de Québec voué au photojournalisme international, Stigmat Photo, est de retour d’une deuxième participation en autant d’années au prestigieux Festival Visa pour l’Image de Perpignan, en France, où il s’est rendu avec l’appui de l'OFQJ. Ce Festival qui réunit des milliers de visiteurs autour d’expositions de photos réalisées par des photojournalistes du monde entier aura une fois de plus confirmé le positionnement de Stigmat Photo sur la scène internationale.

Par la force de leurs images et le regard engagé que celles-ci posent sur le monde, les cinq photojournalistes du collectif québécois ont attiré les foules du Festival. De leur kiosque portant fièrement l’enseigne du Québec, ils ont fait connaître leur portfolio, leur mission d’engagement envers le développement ainsi que leurs réalisations individuelles.

Retombées exceptionnelles

À son deuxième séjour au Festival Visa pour l’Image, Stigmat Photo a atteint ses objectifs de promotion auprès d’éditeurs internationaux et de recrutement de jeunes photojournalistes pour son projet Stigmat Synergie, une plateforme Web au stade de développement destinée à diffuser le travail de la relève en photojournalisme. En plus : « À Perpignan, nous avons recruté une trentaine de jeunes photojournalistes intéressés par notre projet de vitrine Internet, notamment de l’Italie et de l’Europe de l’Est. Nous publierons prochainement nos photos dans un magazine français qui, comme nous, partage une vision novatrice du photojournalisme. Nous avons établi une collaboration avec la coopérative de diffusion photographique Picturetank, qui regroupe des collectifs de partout dans le monde. Nous avons aussi tissé des liens avec un festival du scoop et du journalisme à Angers où nos photos seront exposées du 16 au 28 novembre prochain », relate Renaud Philippe de Stigmat Photo.

Fort de ces retombées exceptionnelles et de la notoriété qu’il acquiert ici, Stigmat Photo est de retour de son séjour en France motivé par le projet de créer une galerie de photos engagées dans la ville même où il a vu le jour, à Québec. Une belle lancée pour ce jeune collectif québécois ouvert sur le monde né en 2005.

Les membres de Stigmat Photo ont bénéficié de l’appui de L’OFQJ et d’une bourse LOJIQ – Fondation J. Armand Bombardier remise par la Fondation LOJIQ.

• Stigmat Photo
• Festival Visa pour l’Image de Perpignan